Voyage solidaire : mode d’emploi

Vous désirez voyager autrement, en soutenant une cause humaine ou environnementale qui vous tient à cœur ? N’hésitez plus : le voyage solidaire est ce qu’il vous faut. Ces séjours, qui se développent de plus en plus au fil des années, permettent de découvrir de nouvelles contrées, tout en s’immergeant dans la vie locale pour profiter de moments d’échanges privilégiés. Le point sur ces voyages alternatifs.

Qu’est-ce qu’un voyage solidaire ?

voyage-solidaire-monde

 

Voyager équitable ou solidaire implique forcément de voyager autrement. Dans ce type de voyage, pas d’hôtels 4 étoiles, de grandes chaînes hôtelières ou de centres de vacances : les séjours sont élaborés dans un souci d’éthique et dans le respect des populations locales. Les intermédiaires sont supprimés, afin que les retombées du tourisme bénéficient directement aux habitants des régions visitées. Cela se traduit par l’utilisation de services et de produits régionaux pour stimuler l’économie locale : l’emploi de guides locaux rémunérés équitablement, un hébergement chez l’habitant ou dans de petits hôtels non-standardisés, la rencontre d’artisans, de producteurs et d’acteurs du développement local.

Ces périples permettent de découvrir en petits groupes une région ou un pays au travers de ses habitants et de ses coutumes : un voyage en totale immersion chez l’habitant à Cuba, un séjour à la découverte de la culture Maya… Vous partagez la vie locale pour prendre le temps de rencontrer la population, et de nouer des liens privilégiés avec vos hôtes.

Où voyager solidaire ?

 

L’offre du voyage équitable et solidaire est large et variée. Pour une première expérience, vous pouvez éventuellement combiner votre périple à un séjour plus classique. Un voyage équitable en Inde à la découverte du Rajasthan peut par exemple être une bonne option : vous découvrirez de nombreux palais et sites incontournables du Nord de l’Inde, rencontrerez les habitants du Shekhawati et du désert du Thar, et dormirez dans des hébergements de charme.

Plus loin du tourisme de masse, les pays en voie de développement sont également un choix possible pour un premier voyage solidaire. A Madagascar par exemple, vous pourrez séjourner chez l’habitant dans des villages reculés, participer à la vie quotidienne des pêcheurs de la Côte Ouest, apprendre le tissage du raphia avec les femmes d’une communauté de la forêt tropicale… Une immersion profonde pour un dépaysement total.

Où se renseigner pour partir ?

voyage-solidaire-inde

Désormais, de nombreux voyagistes proposent l’organisation de séjours équitables. Afin de vous assurer de leur sérieux et avoir de plus amples informations sur le tourisme solidaire, il est recommandé de consulter le site de l’Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire (ATES). Cette association, véritable réseau d’acteurs et de spécialistes du tourisme équitable et solidaire, regroupe les voyagistes engagés autour d’une charte commune, établie sur la base d’une grille de critères éthiques rigoureux.

Pour visiter le site de l’ATES : http://www.tourismesolidaire.org/