Traitement du cancer : l’avenir va vers le traitement ciblé de la maladie

La recherche contre le cancer avance !  C’est aujourd’hui du côté des traitements personnalisés et plus spécifiquement de la médecine de précision que les regards se tournent, avec un regain d’espoir pour les malades et pour le corps médical. Ce type de traitement ciblé, adapté à la tumeur et à ses caractéristiques propres, est un beau défi: mais de quoi s’agit-il exactement ?

traitement-cible-cancer

Traitements ciblés du cancer : de quoi parle-t-on ?

Il s’agit d’une nouvelle approche médicale pour le traitement et la guérison des cancers. Face à la maladie, les praticiens et les chercheurs ne vont plus réagir en fonction du type de cancer ou de l’organe atteint mais bien formuler un traitement contre le cancer spécifique en fonction de chaque individu et, surtout, de chaque tumeur.
Comment ? En établissant le profil génétique de la tumeur pour en comprendre toutes ses spécificités. La recherche anti cancer a permis, en seulement quelques années, de mieux comprendre le fonctionnement des cellules cancéreuses ainsi que leur façon de se répliquer mais aussi de décrypter entièrement le génome humain pour chaque personne en seulement quelques semaines !

A l’origine d’un cancer, il y a toujours d’une transformation anormale des cellules, qui vont se démultiplier et muter de façon incontrôlable. Le génome humain constitue donc l’une des clés pour mieux traiter la maladie et apporter des solutions viables à des millions de malades.

Ces thérapies personnalisées permettront alors d’améliorer les taux de guérison, mais aussi d’éviter les traitements inefficaces ou inutiles tout en améliorant la qualité de vie des patients.

institut-curie-logo

Zoom sur : les recherches menées par l’Institut Curie

Depuis plusieurs mois, un nouvel essai thérapeutique, baptisé SHIVA, a été mis en place par l’Institut Curie et l’équipe du Docteur Christophe Le Tourneau. C’est la première fois qu’un essai clinique se fait en fonction du profil moléculaire de la tumeur et du patient. Grâce à une accélération incroyable pour établir la carte génétique d’une tumeur (4 semaines aujourd’hui contre plusieurs mois il y a de cela quelques années), il est désormais possible de traiter le cancer différemment. Une véritable avancée en matière de recherche en oncologie, au bénéfice des patients.