Permis de conduire : choisir son auto-école

Permis de conduire : choisir son auto-école

- dansAuto Moto
4011
0
auto-ecole-permis

De nos jours, par souci d’indépendance ou par obligation professionnelle, avoir son propre moyen de locomotion est devenu primordial. L’obtention du permis de conduire apparaît alors comme indispensable. Il va donc falloir s’inscrire dans une bonne auto-école afin d’obtenir le précieux sésame. Mais entre les auto-écoles trop chères, trop loin du domicile ou avec un taux de réussite trop faible, il peut être difficile de s’y retrouver. Atout Homme fait le point sur les principaux critères de sélection pour choisir une bonne auto-école.

Vérifier l’agrément de l’auto-école

auto-ecole-permis

Une auto-école doit être agréée par la préfecture de son département pour pouvoir présenter ses élèves au permis de conduire. Cet agrément est obligatoire (art. L-213-1 du code de la route) et est délivré pour une durée de 5 ans. Il garantit qu’un certain nombre d’obligations sont respectées par l’auto-école : les locaux, la mise à disposition de moyens pour enseigner, la qualification professionnelle des enseignants, etc.

Ainsi, avant de s’engager, il est indispensable de vérifier le numéro d’agrément de l’auto-école : il doit obligatoirement figurer sur sa documentation ou toute autre publicité la concernant. De plus, il doit également être affiché de manière visible dans ses locaux.

Comparer les prix des auto-écoles

Chaque auto-école est libre de fixer son prix, c’est pourquoi ce dernier peut varier d’un endroit à l’autre. De ce fait, il est plus que conseillé d’étudier les offres de plusieurs auto-écoles avant toute inscription. Elles sont, comme l’oblige la réglementation, affichées à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur des locaux :

  • L’affichage extérieur doit être parfaitement lisible et comporter le prix TTC de toutes les prestations à l’unité proposées (leçons théoriques et pratiques, examens blancs, présentation aux examens), quelle que soit la catégorie du permis envisagé (passage du permis voiture, du permis moto ou même du permis bateau) ;
  • L’affichage intérieur porte sur l’ensemble des prestations offertes, forfaitaires comme à l’unité, quel que soit le type de permis.

Même si le prix de certaines auto-écoles peut être avantageux, il ne doit pas être le critère décisif. En effet, des forfaits trop attractifs peuvent parfois cacher une mauvaise qualité de formation ou un nombre d’heures de conduite insuffisantes. Il faudra alors prendre des heures de leçons supplémentaires qui seront facturées au prix fort.

De même, un forfait de 20 heures ne sera pas forcément intéressant s’il oblige à prendre des heures supplémentaires, comme dans la plupart des cas. Il est donc plutôt conseillé de se renseigner sur un forfait de 30 heures au minimum, dès le départ.

Se renseigner sur la qualité de formation

2016-11-25_133747

La qualité de la formation est essentielle, c’est pourquoi il est indispensable de poser les bonnes questions à l’auto-école :

  • Les cours de code sont-ils prévus avec un responsable pédagogique qui répondra aux interrogations des élèves en fin de séance, comme la réglementation le prévoit ?
  • Combien d’heures de cours de conduite sont prévues par semaine ?
  • Quel est le nombre de moniteurs et de voitures au sein de l’auto-école ?
  • Quel est le délai habituel de présentation au code ? A l’épreuve de conduite ?

Le bouche à oreille est également précieux pour obtenir des informations sur une auto-école. Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner autour de soi, sur les forums et auprès d’anciens élèves. Enfin, prendre connaissance des taux de réussite des auto-écoles peut également être une bonne piste à suivre pour valider son inscription.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *