osmoseur-eau-boire

Eau en bouteille, eau du robinet filtrée ou non, on entend tout et son contraire sur l’eau. Il est de ce fait compliqué de s’y retrouver et de choisir. Alors, quelle eau boire ? Atout Homme vous donne quelques réponses.

L’eau du robinet

eau-boire-robinet

Bien qu’elle soit continuellement contrôlée, l’eau du robinet suscite de la méfiance. En effet, sauf cas particuliers peu fréquents, l’eau du robinet est bien évidemment potable, soit conforme aux exigences sanitaires définies par décret.

54 paramètres différents font l’objet d’une surveillance et sont régulièrement contrôlés par les services Santé et Environnement de la DDASS ainsi que des Directions départementales des affaires sanitaires et sociales.

De plus, la réglementation concernant le plomb au robinet s’est durcie et est ainsi passée de 50 à 25 microgrammes par litre pour l’eau potable, et les branchements publics en plomb ont subit un remplacement depuis l’année 2013.
Cependant, le problème pourrait encore concerner d’anciens immeubles lorsque les conduits intérieures en plomb desservent des cuisines. De ce fait, en cas de doute, il est conseillé de laisser couleur l’eau quelques instants : c’est quand l’eau stagne dans les canalisations qu’elle peut se charger en plomb.

Sauf cas particuliers, l’eau du robinet est donc potable d’un point de vue bactériologique et de qualité.

L’eau filtrée

osmoseur-eau-boire

Comme vu plus haut, en France, l’eau du robinet est très contrôlée et ses propriétés répondent à des normes très strictes. Pourtant, ce contrôle n’enlève pas tous les éléments indésirables (traces de résidus médicamenteux, plomb…) contenus dans l’eau du robinet.
En effet, cette dernière peut contenir des taux d’éléments indésirables élevés, notamment en raison de l’agriculture intensive.

L’eau filtrée permet de profiter d’une eau de qualité, à volonté, à tout moment de la journée. En effet, il existe de nombreux systèmes de traitement de l’eau qui suppriment à la fois le plomb, les pesticides, le mercure, le chlore et les nitrates : une fontaine à eau, un osmoseur d’eau ou encore un filtre installé sous l’évier…
L’osmoseur est un des systèmes les plus performants en matière de filtration d’eau : en effet, l’osmose inverse supprime les particules de très petites tailles, inférieure au millième de micro.

L’eau retrouve ainsi son goût originel et apporte tous ses bienfaits, sans effet sur la santé ou l’environnement.

L’eau en bouteille

Force est de constater que les eaux en bouteille perdent du terrain en dépit des campagnes de publicité qui se succèdent à un rythme soutenu. La baisse du pouvoir d’achat et la crise économique y sont sans doute pour beaucoup, mais les eaux en bouteille doivent compter avec un nouvel ennemi : la prise de conscience de leur impact environnemental.

Il existe deux grandes catégories d’eaux en bouteille : les eaux minérales et les eaux de source. Elles sont d’origine souterraine, comme d’ailleurs les deux tiers de l’eau du robinet distribuée en France.