Santé : comment bien manger à sa pause déjeuner ?

Entre les restaurants entre collègues ou encore le sandwich sur le pouce mangé devant l’écran de l’ordinateur, il n’est pas tous les jours facile de prendre le temps de manger correctement le temps de la pause de midi. Et cela peut rapidement se voir sur la ligne et sur son bien-être général. Voici 3 conseils pour reprendre les rênes de sa pause déjeuner et ne plus se laisser déborder.

1. Prendre le temps pour une vraie pause

Prendre le temps de se poser pour manger est le premier conseil que nous vous donnons. Car au vu des dernières tendances, en 30 ans les salariés prennent 3 fois moins de temps qu’avant pour manger le midi.

Revenir à 20/30 minutes de pause au calme, le temps de déjeuner est un premier pas vers plus de bien-être. Ce moment rien que pour vous, va d’une part vous permettre de reprendre des forces et de l’énergie pour poursuivre la journée qui vous attend et d’autre part, vous permettre de souffler. Cette pause cérébrale est indispensable pour repartir en pleine forme.

2. Se composer un repas équilibré et sain

D’un point de vue nutritionnel, le repas de midi devrait être normalement composé :

– d’une portion de protéines (25% de l’assiette) : viande, poisson, œuf, voire pâté à l’occasion
– d’une portion de féculents (25% de l’assiette) : pain, riz, pomme de terre, pâte, etc.
– d’une portion de fruits et de légumes (50 % de l’assiette).

Limiter l’apport de graisses est également à prendre en compte (comptez 10 grammes de matières grasses, soit une cuillère à soupe d’huile ou bien de beurre).

Ce modèle de repas pour la pause déjeuner devrait être suffisamment nourrissant pour vous permettre de tenir l’ensemble de la journée sans coup de fringale.

Le sandwich est-il un repas équilibré ? Vous ne concevez pas votre pause de midi sans votre sandwich au Pâté Hénaff ? Et bien sachez qu’un sandwich composé de pain complet, de protéines (Pâté Henaff ou autres marques de temps en temps pourquoi pas, mais également de thon ou de poulet) et de crudités, peut effectivement être considéré comme un repas équilibré.

Pour ceux qui préfèrent la salade healthy le midi, faites attention à ce qu’elle soit riche en protéines et en féculent (riz, pâte, lentilles et légumineuses, voire accompagnez-la d’un bon morceau de pain complet), afin de vous permettre de tenir toute l’après-midi sans vaciller.

Lorsqu’arrive le moment du dessert, évitez de vous précipiter à chaque fois sur le tiramisu maison ou la tarte au citron meringuée que l’on vous propose si gentiment. Même si la tentation est grande, n’explosez pas votre nombre de calories/jour ! L’absorption d’une grande quantité de sucre en fin de repas est suivie d’un pic glycémique, souvent accompagné du coup de barre à 16h. Tournez-vous plutôt vers des desserts plus légers à digérer et moins sucrés : fromage blanc, yaourt, salade de fruits frais, compote, etc.

3. Boire de l’eau, boire de l’eau, boire de l’eau

Entrainés que nous sommes par nos diverses activités, bien souvent en fin de journée on réalise que l’on n’a pas assez bu au cours de la journée. Pour éviter les crampes et autres infections urinaires, pensez à boire de l’eau, notamment lors de la pause de midi.

Oubliez l’alcool et autres sodas sucrés ou même lights, votre corps a besoin de se ressourcer en eau. Si vous n’aimez pas boire de l’eau plate, tentez l’eau gazeuse, un thé léger ou bien aromatisez votre eau avec un peu de jus de citron.

Et n’oubliez pas le café du début d’après-midi : à prendre sans sucre dans le meilleur des cas, il est le petit coup de fouet dont nous avons besoin pour poursuivre notre journée.

Et vous à votre avis : prenez-vous suffisamment de temps pour votre pause déjeuner ?