Quels sont les risques pour ma santé si je conduis sans équipement ?

Franchement, conduire une moto sans équipement, est-ce que c’est si grave que ça ? La réponse, vous vous en doutez, est oui. Voici ce que vous risquez au niveau vital et de votre santé si vous conduisez votre moto sans l’équipement adéquat.

Risques de la moto sans casque

Faire de la moto sans casque n’est pas, mais alors vraiment pas, une bonne idée. Le casque protège en effet l’un des organes les plus importants du corps humain : le cerveau.

Vous comprendrez d’instinct que s’abimer le cerveau n’est pas la meilleure des choses, mais vous ne savez peut-être pas à quel point. Pour comprendre pourquoi des lésions au cerveau sont si graves, il faut savoir que ce dernier comporte plusieurs aires comme l’aire du langage, l’aire motrice, l’aire sensorielle, etc.

Ainsi, des lésions dans les différentes aires du cerveau vont gravement détériorer vos capacités. Pire, en cas de traumatismes répétés à la tête, les lésions sont irréversibles si certains faisceaux neuronaux sont touchés. Enfin, si l’os du crâne est particulièrement robuste, la zone temporale est plus fragile. En cas de chocs violents, l’artère temporale peut ainsi se sectionner et créer un hématome (HED) qui comprimera votre cerveau et risquera votre vie.

En conduisant sans casque, vous risquez donc (entre autres) :

  • Une aphasie (le blessé ne comprend plus rien à ce qu’on lui dit et ne peut répondre) ;
  • Le syndrome de Parkinson ;
  • Un HED (Hématome Extra Dural) ;
  • La mort.

Conduire sans casque vous expose également à des amendes légales. Au vu des risques, et surtout pour vous protéger du HED, il est important de porter un casque de grande qualité, comme par exemple un casque SHARK ou SHOEI ou HJC ou SCORPION, des marques reconnues dans le milieu.

Risques de la moto sans bottes

Si le casque est obligatoire, cela n’est pas le cas des bottes de moto. Pourtant, il s’agit d’un équipement à ne surtout pas négliger tant il est crucial pour votre sécurité.

Si vous ne portez pas souvent de bottes, vous n’êtes pas le seul. 50% des motards déclarent ne pas porter de chaussures adaptées et 31% avouent ne porter que de simples chaussures ouvertes en été, alors qu’un tiers des accidents de moto engendrent des lésions orthopédiques.

En effet, en cas de chute, c’est votre pied qui va prendre le plus gros du choc. Votre cheville est un membre très complexe composée d’os, de ligaments, de tendons, de muscles et de vaisseaux sanguins. Or, si seulement une de ces composantes est endommagée, c’est tout le pied qui en pâtit. Les lésions orthopédiques se guérissent mal et laissent souvent des séquelles, parfois grave.

En conduisant sans bottes, vous risques (entres autres) :

  • Une fracture du genou ;
  • Une fracture de la cheville ;
  • Une fracture du pied ;
  • L’amputation.

Pour souligner cette liste, notez qu’une fracture du genou et/ou de la cheville impactent directement votre capacité à vous tenir de debout. Vous risquez ainsi tout simplement de finir votre vie avec une canne…

 

Pour votre sécurité, ne conduisez jamais votre moto sans équipement.