reussir-reconversion-professionnelle-mode-d-emploi-conseils

Changer de métier ou de statut requiert une démarche structurée et solidement préparée. Bilan personnel, formation, anticipation… point sur les étapes clé pour réussir sa reconversion professionnelle !

Le constat

Loin d’être un échec, la reconversion professionnelle est le choix audacieux de prendre un nouveau départ. 56% des actifs ont déjà eu recours à un changement d’orientation professionnelle et 35% des actifs se disent prêts à changer de métier dans l’année à venir.

Rares sont les projets de reconversion non motivés par un certain ras-le-bol professionnel. Il est important de prendre conscience de son mal-être et de pouvoir identifier de façon fiable qu’il est lié à un parcours professionnel incohérent à l’instant T. Le mal-être professionnel est donc, souvent, un passage obligé avant de prendre la voie de la reconversion professionnelle.

Devant ce constat, la phase de réflexion va être primordiale pour définir les tenants et les aboutissants de ce nouveau projet de vie.

 

La décision

Pour définir son projet de reconversion soigneusement, voici quelques questions à se poser :

  • Quels changements doivent être menés ?
  • Quel est l’objectif final ?
  • Quelles options se présentent à moi ?
  • Quel est ce job idéal ? Est-ce que je le connais assez bien ?
  • Quelles compétences ai-je pour ce projet ?
  • Quelles compétences dois-je acquérir ?
  • Quel temps je m’accorde pour ce projet ?

 

A cette étape, nous vous conseillons de réaliser un bilan de compétences pour mettre en avant, et de façon fiable, vos atouts, vos objectifs de carrière, vos aspirations…

Que vous envisagiez une formation coiffure, un CAP cuisine ou de préparer un concours administratif, n’oubliez pas que les OPACIF (Organismes paritaires au titre du congé individuel de formation) peuvent vous aider à financer votre bilan de compétences, sans que votre employeur n’en ait connaissance.

Sur cette base, vous pourrez creuser, imaginer des solutions réalisables (et pas forcément réalistes). Avec de l’enthousiasme et de la cohérence, vous trouverez la route adéquate. De nombreux critères entreront en compte pour peser le pour et le contre : logistique, cadre de vie, rémunération, perspectives d’évolution, impact sur l’entourage, activité au quotidien… entre autres. Votre intuition sera également un partenaire précieux dans ce cheminement.

Définir le bon parcours de formation

Si vous souhaitez vous qualifier en vue d’exercer un tout nouveau métier, pensez à la formation. Le CAP professionnel, par exemple, est une option très répandue. Il est apprécié pour son caractère très professionnalisant. CAP esthétique-cosmétique-parfumerie, CAP petite enfance, CAP cuisine, CAP fleuriste : il en existe plus de 200.

Grâce au bilan de compétences préalablement réalisé, vous aurez les clés pour choisir les bons dispositifs de formation selon votre niveau, vos aptitudes et la typologie de formation envisagée.

Le Pôle Emploi met en place des prestations d’évaluation telles que l’ECCP ou des ateliers dédiés à la formation.

 

A l’action !

Après avoir identifié la voie à prendre, vous vous lancez dans l’expérience très enrichissante de la reconversion professionnelle. Pour avancer :

  • Choisissez la bonne transition : démission, CIF, licenciement, congé pour création d’entreprise, rupture conventionnelle etc.
  • Repérez les sources de financement auxquelles vous avez droit
  • Fixez-vous des objectifs pertinents
  • Décomposez votre projet en plusieurs étapes
  • Restez optimiste

Avec votre épanouissement professionnel en ligne de mire, ne négligez pas les échanges avec ceux qui vous connaissent le mieux tout en gardant du discernement entre vos craintes, et celles des autres.

Concrétiser

La reconversion professionnelle, vous êtes en plein dedans, et vous allez vers la cohérence. La cohérence entre vos aspirations et votre chemin de vie, entre qui vous êtes et le métier que vous allez exercer. C’est un bon canal pour s’épanouir et retrouver un équilibre personnel ainsi que la notion de plaisir au travail.

Votre vision a de l’avenir et, croire en votre réussite, c’est déjà une belle partie du chemin déjà parcourue.

Pour concrétiser la reconversion professionnelle, des contraintes parfois géographiques ou familiales peuvent survenir. Ne mettez donc pas de côté la formation à distance. Elle vous permettra de gérer votre temps et votre rythme d’apprentissage comme vous le souhaitez tout en ayant accès à des contenus pédagogiques très complets. Pour plus d’infos sur les formations à distance, rendez-vous sur https://www.espace-concours.fr/