Comment remédier aux fautes d’orthographe ?

Comment remédier aux fautes d’orthographe ?

- dansEducation
587
0

L’orthographe est l’un des principaux piliers de la langue française. La maîtriser est censé être acquis depuis bien longtemps et pourtant, beaucoup d’adultes ne connaissent plus les règles de grammaire et de conjugaison de base. Avec Internet qui sonne le retour de l’écrit en force, certains ont confiance dans leurs correcteurs orthographiques pour cacher leur faiblesse. Malheureusement, ces correcteurs sont faillibles et laissent passer des fautes, parfois très grossières. Mais alors, comment remédier aux fautes d’orthographe ? Atout Homme vous dévoile la réponse.

L’orthographe dans le monde des adultes : pourquoi se remettre à niveau ?

woman-notebook-working-girl

Lorsque l’on apprend à maîtriser la langue française au primaire, on retient des règles, on fait des exercices, on essaye d’y arriver et la pression de la mauvaise note est au rendez-vous.

A l’âge adulte, toutes ces règles ou presque ont disparu, il n’y a plus d’exercices à faire, mais la pression est plus grande encore. Une mauvaise orthographe à l’âge adulte est un tabou dans notre société, car il est synonyme de faiblesse.

Ainsi, dans la recherche d’emploi, les recruteurs n’hésitent pas à éliminer les CV et lettres de motivation qui contiennent des fautes. En effet, 82% des recruteurs sont sensibles au niveau d’orthographe des candidats.

Dans le milieu professionnel, une mauvaise orthographe peut rapidement faire perdre sa confiance en soi à un adulte. Les moqueries entre collègues vont bon train, tandis que vous commencez à stresser car vous devez écrire un mail à un client important, avec votre patron en copie. Vous le pensez « surtout, ne pas faire de fautes, se relire trois fois, et ça ira » mais la pression de la faute est toujours là.

L’exemple du collaborateur est vrai à tous les niveaux de l’entreprise : un directeur qui envoie des mails remplis de fautes en fait pâtir l’image de sa société, tout comme le commercial chargé de rédiger un communiqué de presse à l’intention de journalistes : une faute grossière et c’est l’intégrité de l’entreprise qui est en jeu.

C’est ainsi que l’orthographe est devenu un tabou, voire une honte et/ou une source de pression pour ceux ayant des faiblesses, pouvant entraîner une perte de confiance en soi. Heureusement, même si on en parle peu, il est possible et facile de se remettre à niveau.

Comment se remettre à niveau en orthographe et justifier ses compétences ?

cours

Pour renouer avec l’orthographe, il existe différentes méthodes selon votre motivation et votre niveau.

Si vous faites peu de fautes mais que quelques règles vous échappent et que vous êtes motivé à bien écrire, de simples sessions de lecture d’un Bescherelle suffisent. Vous pourrez vous entraîner grâce aux exercices présents dans l’ouvrage et bien cibler vos faiblesses grâce aux différents chapitres qu’il contient.

Si vous faites des fautes mais que la motivation n’est pas vraiment au rendez-vous, suivez un cours d’orthographe pour adulte dans votre ville de résidence ou en ligne. Ces cours particuliers vous permettront de travailler avec un passionné ou un professionnel du français, vous permettant de mieux appréhender la complexité de notre belle langue.

Une fois votre remise à niveau effectuée et votre confiance en vous revenue, prouvez votre bonne maîtrise de l’orthographe grâce au Certificat Voltaire. Ce certificat s’obtient à la suite d’un examen et certifie le niveau de maîtrise des difficultés de la langue française à l’écrit des candidats, avec fiabilité et objectivité. Ce certificat est surtout reconnu par l’État et peut être mentionné sur un CV afin d’attester un niveau en orthographe auprès de recruteurs, à l’instar du TOEIC pour le niveau d’anglais.

Une fois vos cours d’orthographe pour adulte finis, passez donc votre Certificat Voltaire et dites au revoir une bonne fois pour toute à la pression d’écrire juste !

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *