Passer son permis bateau

Pour vos prochaines vacances, vous êtes décidé à être votre propre pilote. Vous comptez découvrir l’éternel Sud de la France sous un nouveau jour : en bateau. Quelques précautions avant de prendre la mer.

Quel permis pour naviguer en mer ?

Le permis maritime option hauturière est un must have si vous voulez jouir d’une liberté absolue.
Il est valable :

  • Pour tout voyage de loisir
  • Sans limite de distance
  • Jour et nuit
  • Sans limitation de puissance
  • Sans limitation de jauge.

Assurez votre future bateau-école que vous êtes bien majeur et de nationalité française, et fournissez-lui un certificat médical qui justifie votre aptitude physique (vue, ouïe, etc.)

Se préparer à passer ce permis revient à environ 800 euros ; renseignez-vous sur les autres permis qui existent pour voir celui qui s’adaptera le plus à vos pratiques. La conduite d’un engin à moteur de plus de 6 CV, que ce soit de la navigation maritime ou fluviale, ne peut se pratiquer sans permis, sous peine d’une amende de 1 500 euros.

Si les escapades en mer sont à titre lucratif, alors il faut passer le brevet de capitaine.

Que ne faut-il absolument pas oublier ?

Quels vêtements emporter contre la pluie ?

Côté matériel :

  • Emportez des vêtements en fonction de la saison : protections contre la pluie, le soleil, coupe-vent…
  • Prévoyez des gilets de sauvetage, cela peut sauver des vies
  • Vérifiez que tout fonctionne sur une courte distance

Enfin, les démarches suivantes ne s’appliquent pas à tous les navires mais il est préférable d’en prendre connaissance :

  • Posséder des titres de navigation : francisation et immatriculation ;
  • Souscrire une assurance au cas où votre contrat d’assurance multirisque habitation ne couvre pas la pratique occasionnelle de la plaisance.

Si tout cela vous effraie ou que vous souhaitez finalement être porté par les eaux dans l’insouciance, optez pour une croisière en Lagoon 500, les cheveux au vent : http://www.catamaran-liberte.com/location/catamaran-lagoon-500.html