Partir en caravane à l’étranger

Un voyage en caravane à l’étranger demande beaucoup plus de préparation qu’un simple déplacement en France. Même si les fabricants de caravanes ont bien fait les choses et que toutes les caravanes vendues chez les concessionnaires de caravane sont aux normes notamment des routes européennes, les conditions de séjours fluctuent en fonction d’un pays à l’autre. Voici donc un petit aperçu des points à ne pas négliger pour partir l’esprit tranquille !

Source : Gettyimages
Source : Gettyimages

Le permis international

Votre permis de conduire français est reconnu par convention internationale, dans tous les Etats membres de l’Union Européenne. Toutefois si vous voyagez hors de l’UE, il vous faudra présenter un permis international en plus de votre permis français. Pour savoir si le pays que vous souhaitez visiter le demande, renseignez-vous auprès des services consulaires. Pour obtenir ce titre, rendez-vous dans la préfecture de votre lieu de résidence, afin d’en faire la demande. Vous aurez besoin de votre permis de conduire français, de deux photos d’identité et d’une pièce d’identité. La période de validation d’un tel permis, n’excède pas 3 ans.

Source : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F11534.xhtml#N1019F

La carte camping international (Camping Card International)

Cette carte également appelée « Passeport du campeur », sert de pièce d’identité lorsque vous arrivez dans un  nouveau camping. Elle vous fera bénéficier de nombreux avantages, comme celui de profiter de réductions sur vos redevances principales. Obligatoire dans certains pays, il est recommandé de l’avoir où que vous alliez. Pour l’obtenir vous pouvez par exemple, adhérer à la FFCC (Fédération française de camping et de caravaning) ou à un de ses clubs affiliés.

Source : Gettyimages
Source : Gettyimages

Source : http://www.ffcc.fr/97/html/campings/campings-a-l-etranger.aspx

Les documents administratifs

Si vous voyagez à l’intérieur de l’Union Européenne, une carte nationale d’identité en cours de validité suffit. N’oubliez pas non plus votre carte vitale ainsi que votre carte européenne d’assurance maladie, qui vous sera fournie sur simple demande par votre CPAM. La carte européenne d’assurance maladie étant valable qu’un an, elle est à renouveler chaque année.

Vous pouvez désormais rouler en toute sérénité sur les routes européennes ! Bon voyage !