Netflix : le bilan un mois après le lancement en France

Le service de vidéo illimitée sur abonnement Netflix a été lancé en France il y a un mois. Catalogue, plateforme, tarifs, l’heure est aujourd’hui au bilan. Alors Netflix, ça vaut le coup ou pas ?

Netflix, qu’est ce que c’est ?

netflix

Créée en 1997, Netflix est une entreprise américaine qui propose des films et des séries télévisées en flux continu sur Internet.

La société est implantée en Amérique du Nord (le siège social est situé à Los Gatos en Californie), en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Elle est également présente dans certains pays d’Europe comme le Danemark, la Suisse, l’Irlande, la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni et depuis quelques semaines, la France. En mars 2014, le service Netflix passe la barre des 50 millions d’abonnés.

Netflix est donc un service de vidéo à la demande en streaming, avec abonnement mais sans engagement, avec une consommation illimitée et un catalogue précis. C’est un service Internet ce qui signifie qu’il est directement disponible depuis un terminal (ordinateur…) mais il peut aussi être disponible depuis un téléviseur via les « box ».

Netflix est un service évolutif, qui s’ajuste à l’utilisation et analyse les données de visionnage afin de proposer des recommandations en fonction des films ou séries visionnés. Cette analyse de « data » est l’une des données essentielles de la stratégie Netflix.

L’offre française

Netflix a donc été lancé le 15 septembre dernier en France. 3 types d’abonnements sont proposés aux utilisateurs français :
– 7,99€ par mois pour un seul écran avec une résolution SD
– 9,99€ par mois pour deux écrans avec une résolution HD
– 11,99€ par mois pour quatre écrans avec une résolution HD

Au niveau du catalogue, Netflix se doit de respecter la réglementation française de la chronologie des médias et c’est là que le bât blesse. En effet, un délai doit être respecté entre la sortie en salles d’un film et sa diffusion à la TV ou ailleurs (voir détails sur le site du CSA : http://www.csa.fr/Television/Le-suivi-des-programmes/La-diffusion-des-oeuvres/Les-obligations-de-diffusion-d-aeuvres-cinematographiques/Chronologie-des-medias). Cela va de 22 à 30 mois pour ce genre de service payant. Autant dire une éternité à l’heure d’Internet, du streaming et du téléchargement.

De ce fait, l’offre cinéma de Netflix France est assez pauvre. On y retrouve certains classiques mais pas tous. Netflix est donc surtout utile pour regarder des vieux films un peu inconnus ou des gros blockbusters, des films pour enfants ou des vieux films populaires français.

Côté séries, Netflix propose des séries inédites à la télévision française comme Orange is the new black, Fargo… Netflix n’a par contre pas l’exclusivité sur certaines grosses séries comme Game of Thrones, le programme le plus piraté ou regardé en streaming dans le monde…

Côté classiques, les utilisateurs pourront voir ou revoir Dexter, Sherlock, Sons of Anarchy…A noter que quelques séries françaises apparaissent dans le catalogue comme la saison 1 des Hommes de l’Ombre, les 6 saisons de Fais pas ci, fais pas ça, et les 5 saisons d’Un Village Français.

Finalement, on utilise Netflix comme si on allait au cinéma. Il ne faut pas avoir une idée de film en tête (vous risquez d’être déçu) mais consommer ce qui est proposé par la plateforme, en naviguant dans le menu.

Qu’en pensent les utilisateurs ?

La fin du mois d’essai gratuit vient de se terminer et les premiers avis d’utilisateurs sont mitigés. Sur Twitter, voici quelques réactions

Les premières critiques des abonnés portent donc sur le catalogue proposé dans la plateforme française, trop ancien et trop mince.

Côté services et utilisation, les premiers abonnés semblent en revanche plutôt satisfaits. La qualité de service, l’image et l’ergonomie sont plébiscités par les utilisateurs. La fonction multi-écrans est également saluée par les critiques. L’absence de publicité est également appréciée.

En conclusion

netflix-france

Netflix va donc intéresser les utilisateurs peu enclins à utiliser des services « illégaux » et qui se moquent de ne pas visionner les films quelques semaines après leur sortie en salles ou les séries en live ou le lendemain de leur diffusion à la TV.

Les sériephiles et cinéphiles continueront d’utiliser des services plus « réactifs » et moins chers, sur lesquels on peut trouver des films encore en salles, regarder les séries le lendemain de leur diffusion, là où Netflix propose les films au moins six mois après leur sortie et les séries avec au mieux une saison de retard….

Beaucoup de personnes s’inscrivent pour un programme phare et vont se lasser très vite, sans pour autant se désabonner. Pour le marché français, c’est une technologie intermédiaire qui devrait rencontrer un certain succès (facilité d’installation et d’utilisation, possibilité de création de listes de visionnage, recommandations suite au visionnage, historique)… mais qui risque de perdre des abonnés si son service n’évolue pas et si la réglementation reste trop figée. D’ailleurs, en France, Netflix a un sérieux concurrent avec CanalPlay du groupe Canal+, qui propose une offre plus abondante.

Et vous, avez-vous testé Netflix ? Que pensez-vous de ce service ?