Mutuelle santé entreprise : que faut-il savoir ?

Que vous soyez dans une PME ou une TPE, au 1er janvier 2016, tous les salariés devront bénéficier d’une couverture santé proposée par leur employeur.  Un jeune salarié qui n’aurait pas de mutuelle jeune et qui rentrerait juste dans le monde du travail, pourrait autant en bénéficier qu’un salarié ayant plus d’ancienneté. A l’image des mutuelles collectivités, les contrats collectifs sont bien moins chers et bien plus avantageux pour les familles.

Que prend en charge une mutuelle d’entreprise ?

Une mutuelle collective pour les PME et TPE est obligatoire / Source : Gettyimages
Une mutuelle collective pour les PME et TPE est obligatoire / Source : Gettyimages

Chaque mutuelle santé entreprise doit prendre en charge au moins :
– 100 % de la base de remboursement Sécurité Sociale concernant les consultations, les examens, les médicaments, ainsi que le forfait journalier hospitalier ;
– 125 % de la base de remboursement concernant les prothèses dentaires, ainsi qu’un  forfait optique de 100 euros par an.
– une participation minimale et obligatoire à hauteur de 50% de la cotisation.
L’avantage de ce type de mutuelle est la dimension collective. Elle permet de mutualiser les risques entre les salariés couverts et elle permet également  de diminuer le coût de cette protection.

Facultatif ou obligatoire : 2 types de contrats collectifs

Des mutuelles collectives pour chaque salarié et leur famille / Source : Gettyimages
Des mutuelles collectives pour chaque salarié et leur famille / Source : Gettyimages

Il existe deux types de contrats collectifs :
d’une part un contrat avec une adhésion facultative. Ce contrat permet à chaque salarié de choisir d’y adhérer ou non.  L’employeur n’est pas obligé de participer au financement de ce contrat.
d’autre part un contrat avec une adhésion obligatoire. Celui-ci est le fruit d’une négociation entre employeurs et représentants des salariés.  Ce contrat s’applique alors obligatoirement à tous les salariés concernés et est pris en charge en partie ou dans sa totalité, par l’employeur.

Toutefois, si vous ne souhaitez pas bénéficier de la couverture santé de votre entreprise, vous trouverez en cliquant sur le lien ci-joint, plus d’informations pour renoncer à ce droit : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F20740.xhtml