Loi : les conséquences d’un excès de vitesse

Conséquences excès de vitesse, condamnation excès de vitesse, excès de vitesse risques

Sur l’autoroute ou en centre ville, rares sont les conducteurs qui n’ont jamais dépassé les limites de vitesse affichées. Quelles sont les conséquences juridiques que peut entrainer un excès de vitesse ?

Source image : gentside.com

En tant qu’infraction, l’excès de vitesse fait l’objet de sanctions pénales et administratives pour les conducteurs (sans compter les risques qu’il représente) : amende, retraits de points voire suspension de permis dans certains cas.

Une amende de 135 à 1500€

En fonction du nombre de kilomètres/heure de dépassement, vous pouvez faire l’objet d’un amende allant de 68 €à 1500€ si vous vous faites flasher par un radar.

Le retrait de points

En fonction de la gravité de l’excès de vitesse,vous pouvez perdre de 1 à 6 points. Par exemple, si vous roulez à 45 m/h alors que la limite est de 30km/h, vous pouvez perdre un point. A l’extrême, se faire flasher à 145 km/h alors que la limite est de 145 km/h pourra vous couter 6 points.

Si vous avez besoin de votre voiture pour effectuer vos déplacements professionnels, vous pouvez faire appel à un avocat spécialisé dans les excès de vitesse et les litiges de la route.

Attention : si vous avez commis plusieurs infractions, l’article L.223-2 et R.223-2 du Code de la route stipule que la limite maximale de points que l’on peut vous retirer est de 8 points.

La suspension de permis jusqu’à 3 ans

Dans certains cas, les excès de vitesse peuvent entrainer des suspensions de permis allant jusqu’à 3 ans. Là encore, consulter un  avocat pour un  permis annulé peut s’avérer utile. Ces cabinets spécialisés seront aptes à  vous donner des conseils sur la marche à suivre pour récupérer votre permis.

A Lyon, le cabinet d’avocats Akrich & Savary est spécialisé dans les litiges automobiles. Pour en savoir plus, nous vous donnons rendez-vous sur www.akrich-savary-avocats.com