Les avantages du carrelage en terre cuite : écolo et intemporel

Utilisée dès l’antiquité, en Egypte ancienne et par les Romains, la terre cuite a traversé les siècles. Elle reste aujourd’hui indémodable pour le revêtement du sol des maisons anciennes comme pour celui des habitations modernes. Ecolo, esthétique et résistant, le carrelage en terre cuite, présente de nombreux avantages.

Un revêtement de sol écologique

Source : Atelier Céramiques du Beaujolais

Les carreaux en terre cuite sont fabriqués avec des composants naturels : de l’argile, du sable et de l’eau. La couleur du sol varie en fonction du mélange de terre utilisé, du taux variable d’oxyde de fer et de la température de cuisson. La pâte pour réaliser le carrelage est façonnée et cuite dans un four aux alentours de 1 000 °. Aucun élément chimique n’est ajouté à la préparation de ce matériau sain et durable donc.

De plus, il s’agit d’un excellent isolant thermique et ce type de revêtement est adapté pour l’installation d’un chauffage au sol.

Le carrelage en terre cuite, chaleureux et esthétique

Le carrelage en terre cuite est très esthétique et apporte une véritable âme à un intérieur résolument chaleureux. Charme et raffinement assurés pour votre salon, un couloir, ou même une cuisine. La terre cuite offre une riche palette de couleurs, allant du beige au rouge vif, en passant par des variantes de roses.

De plus, il est possible d’adapter la taille des carreaux assez facilement. Il existe une multitude de dimensions, ajustables en fonction de la superficie d’une pièce. Jouer avec les finitions toutes aussi variées, garantit un effet original, pour une décoration d’intérieur personnalisée. Vous pouvez aussi opter pour les traditionnelles tomettes à la forme hexagonale.

Un matériau résistant

Le sol en terre cuite s’avère très robuste et résistant à l’usure. Ce matériau à la longévité incontestable, peut d’ailleurs être utilisé en intérieur comme en extérieur, pour les terrasses et plages de piscines. Autre atout : ce type de carrelage est antidérapant.

Il nécessite toutefois, un entretien particulier. L’utilisation de résines hydrofuges notamment, dès la sortie du four, permet de lutter contre des infiltrations d’eau qui créent de l’humidité et des tâches. Ce traitement de protection assure aussi la conservation des couleurs naturelles. Il est par ailleurs conseillé de nourrir la terre cuite avec de la cire par exemple.

Pour la pose du carrelage en terre cuite, particulièrement sur une chape de chaux, il est préférable de vous tourner vers un professionnel.

Par ailleurs, sachez que la terre cuite émaillée peut aussi être utilisée pour le carrelage mural d’une salle de bain ou la faïence d’une cuisine sur mesure, avec une argile spéciale.