investissement-maison-immobilier

Vous hésitez entre l’achat d’une résidence principale et un investissement locatif ? Sachez que ce dernier offre de multiples avantages, comme la constitution d’un patrimoine, la perception d’un complément de revenus, la réduction d’impôts ou encore la possibilité de loger un proche. Explications.

Investir dans le locatif pour se constituer un patrimoine

immobilier-patrimoine-investissement

Être propriétaire d’un logement assure la protection financière de ses proches via la transmission de son patrimoine immobilier. La constitution d’une Société Civile Immobilière (SCI) permet d’anticiper cette transmission de son vivant :

  • le conjoint survivant peut rester dans le logement sans s’acquitter de droits de succession ;
  • les parents peuvent choisir de donner progressivement des parts sociales de la SCI aux enfants, afin de transmettre leur patrimoine immobilier avec des donations en franchise de droits, ou des droits de donation réduits grâce au principe de la décôte.

La transmission d’un bien immobilier via une SCI évite les tensions de l’indivision, qui peut parfois aboutir à des actions en justice entre héritiers.

Investir dans le locatif pour percevoir des revenus complémentaires

La perception de revenus réguliers et complémentaires est l’un des autres atouts de l’investissement locatif à Lagny-sur-Marne comme partout ailleurs en France :

  • si le logement est acheté comptant, l’investisseur profite immédiatement d’un complément financier ;
  • si le bien est acquis à crédit, les loyers vont – dans un premier temps – servir à couvrir tout ou partie de son remboursement. Une fois celui-ci terminé, les revenus peuvent alors améliorer la retraite du bailleur ou l’aider à financer les études de ses enfants, par exemple.

Investir dans le locatif pour bénéficier d’une réduction d’impôts

maison-immobilier-argent

Il est important de savoir que certains dispositifs permettent à l’investisseur de bénéficier d’avantages fiscaux. Toutefois, ceux-ci sont souvent assortis de contraintes. Le régime Pinel ouvre droit à une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% du montant de l’opération (limitée à 300 000€), en contrepartie d’un engagement locatif de 6,9 ou 12 ans. L’engagement étant ferme, il est conseillé d’opter pour un engagement initial de 6 ans, puis de le proroger de 3 ou 6 années supplémentaires.
Pour pouvoir profiter de cette réduction d’impôts, il faut investir dans un logement neuf situé dans une zone où la demande locative excède l’offre et respecter des plafonds de loyer et de ressources des locataires.

Enfin, le bénéfice des avantages fiscaux est également compatible avec la location à un proche. Sont considérés comme tels : le conjoint du bailleur, son partenaire de pacte civil de solidarité (Pacs), son concubin notoire depuis plus d’un an ou encore ses ascendants ou descendants ou ceux de son conjoint, partenaire ou concubin. Pour cela, le loyer demandé doit être réellement versé par l’occupant et les conditions d’éligibilité au dispositif doivent être respectées.