Formation professionnelle : qu’est-ce que le CPF va changer ?

Dès le 1er janvier 2015, le CPF, pour Compte Personnel de Formation, remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) pour l’ensemble des salariés et des demandeurs d’emploi en France.

Au coeur de la problématique de la formation professionnelle, qu’est ce que cette réforme va réellement changer pour nous ? On fait le point sur ce sujet en quelques points précis.

 

formation-professionnelle

Se former tout au long de sa carrière, en voilà un idée pertinente ! Pourtant, nous sommes peu nombreux à profiter de ce droit qui nous est aujourd’hui offert en tant que salariés, notre entreprise cotisant  obligatoirement chaque mois : seulement 6% des français utilisent leur DIF !

Ce droit nous permet ainsi de profiter de formations courtes soit pour se mettre à niveau (concernant les nouvelles technologies par exemple) soit pour gagner en compétences lors d’un changement de poste, avec des formations de managers pour les cadres amenés à encadrer une équipe par exemple.

manager-homme

Au 1er janvier, le DIF disparait au profit du CPF. Les grands changements ?

Les bénéficiaires ne sont plus seulement les fonctionnaires et les salariés français, mais aussi les apprentis et les chômeurs.

En outre, si le DIF ne permettait que de cumuler 120 heures sur 6 ans (avec un plafond) le CPF permet lui de cotiser 150 heures sur 8 ans, avec des heures supplémentaires pouvant être accordées par l’employeur, la région ou même achetées par le salarié.

Et ce n’est pas fini !

Le véritable changement reste la portabilité, sans accord de l’employeur, de l’ensemble de vos heures de formation cotisées, lors d’un changement d’entreprise. Votre compte CPF est donc rattaché à votre personne, et non lié à l’entreprise où vous travaillez !

Un changement immense, quand on sait qu’aujourd’hui de nombreuses heures sont perdues suite à un changement de société.

Pour aller plus loin : http://www.emploi.gouv.fr/dispositif/compte-personnel-formation-cpf