L’épilation définitive pour homme

Epilation definitive homme, epilation definitive homme dos, epilation laser homme

Vous pensiez que l’épilation définitive n’était réservée qu’aux femmes ? Epilation au laser ou sessions d’epilation à la lumière pulsée, les nouveaux instituts qui fleurissent un peu partout ouvrent aussi leurs portes à la gent masculine.


Source : www.questmachine.org


Les deux types d’épilation définitive

– la méthode de l’épilation à la lumière pulsée n’élimine pas les poils définitivement mais elle est moins onéreuse que l’épilation au laser. Grâce au système IPL (Intense Pulsed Light)repère la mélanine contenu dans les poils foncés et la chauffe, ralentissant la repousse. On conseille généralement entre 4 et 8 séances selon votre pilosité. Vous devez les espacer de deux semaines au minimum pour ne pas abimer votre peau.

– l’épilation au laser reste la méthode la plus durable et élimine environ 80% des poils. Cependant, cela  fonctionnera uniquement si le laser peut détecter vos poils ( à oublier donc si vos poils sont blonds sur une peau claire, ou au contraire bruns sur une peau foncée).
Fréquence : en moyenne 4 à 8 séances (en fonction de la zone à épiler) à espacer chacune de deux mois.

Même si ces deux types d’épilation définitive pour homme se démocratisent, elles doivent se faire dans un cadre médicalisé : consultez votre dermatologue pour vous aider à prendre une décision. Pour info, seuls les médecins sont habilités à manipuler le laser, alors attention aux arnaques!


Crédit : Graur Razvan Ionut

Epilation definitive : quelles parties du corps ?

S’il est reste encore difficile d’envisager l’épilation intégrale et définitive, une épilation au laser ou à la lumière pulsée sur des zones du corps ciblée pour réduire voire éliminer durablement les poils qui vous gênent… L’épilation définitive peut être envisagée :
– pour éliminer les poils du dos ou ceux des aisselles
– éclaircir vos jambes ou vos avant-bras, si une pilosité trop importante vous complexe
– clairsemer une barbe trop difficile à raser au quotidien ou rectifier une implantation de barbe disgracieuse


Gardez enfin à l’esprit que la majorité des femmes n’ont rien contre un peu de pilosité ( 67% d’entre elles, d’après un sondage Ipsos datant de 2006, affirmeraient que cela ne les dérange pas) !