De nombreux Français souhaitent aujourd’hui se former aux gestes de premier secours et s’engager dans des associations de secouristes. Si c’est également votre cas et que vous vous posez de nombreuses questions concernant cet engagement, Atout Homme a pensé à vous. Quelle est la formation ? Comment choisir son association ? Combien de temps cela prend-il ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans ce dossier.

Quelle formation ?

La formation de base aux premiers secours est bien souvent le point de départ de tout engagement. Commencer par l’initiation PSC1, destinée au grand public, permet en effet d’avoir un bon premier aperçu du monde des premiers secours, et confirmer ainsi votre vocation (ou le contraire).

De nombreuses associations de secouristes préfèrent d’ailleurs recruter des personnes qui ont déjà suivi cette première formation PSC1, qui signifie Prévention et Secours Civiques de Niveau 1. Elle a pour but de préparer aux rudiments de premiers secours. Toute la formation repose sur l’apprentissage de gestes.

Si la formation PSC1 confirme votre intérêt pour le secourisme, il est ensuite possible de s’orienter vers un cursus de formation d’équipier secouriste (PSE1 et PSE2). L’obtention du PSE2 est obligatoire pour participer aux missions de sécurités civiles. Vous apprendrez alors à utiliser du matériel de secourisme comme une attelle à dépression ou un aspirateur de mucosités

Vous trouverez sur ce site quelques associations et organismes autorisées à dispenser des formations de secourisme au grand public : http://www.secourisme.fr/ou-se-former-au-secourisme.php

Quelle association ?

Il est possible de pratiquer le secourisme bénévolement au sein d’une dizaine d’associations en France, dont les bien connues Protection Civile ou Croix Rouge.

Nous vous recommandons de choisir une association proche de chez vous et pratique d’accès. En effet, les missions terminent parfois tard et la distance entre l’association et votre domicile peut mettre à mal votre motivation.

Lors de votre choix, fiez-vous également à votre ressenti. Lors de votre première visite, ne venez pas pour vous engager mais pour obtenir des renseignements, prendre le pouls de l’association et rencontrer l’équipe. N’hésitez pas à poser des questions sur la philosophie de l’association, sur le fonctionnement et les obligations…

Renseignez-vous sur l’histoire et les valeurs de l’association. Vous devez vous sentir en phase avec leurs principes de base.

Quel temps y consacrer ?

Vous craignez de ne pas avoir assez de temps à consacrer à cette nouvelle activité ? Pas de panique, bien souvent, la passion est s i forte que c’est le bénévole qui a tendance à vouloir en faire trop.

Il faut savoir que les associations de secourisme ne pratiquent pas de système de garde ou d’astreinte. Le bénévole s’engage donc sur des missions ponctuelles. La plupart des associations recommandent (sans jamais l’imposer) aux bénévoles d’effectuer un minimum de missions par trimestre ou par mois. Les équipes sont constituées en fonction des besoins.