Comment poser des spots encastrables ?

Discrets, efficaces et offrant un réel gain d’espace, les spots encastrables ont tout bon ! Leur installation vous semble un peu compliquée ? On fait le point sur les astuces pour bien les poser !

Bon à savoir

La pose de spots encastrables, qu’il s’agisse de modèles fixes ou orientables, nécessite de disposer d’un faux plafond, qui permettra d’installer les câbles d’alimentation. Dans le cadre d’une nouvelle construction, il faut donc anticiper afin de vous épargner des travaux supplémentaires. Pour éviter tout problème de surchauffe, l’espace doit être suffisant, et tout matériau inflammable est à proscrire.

Des spots encastrés adaptés

Ne négligez pas le choix des lampes : les luminaires LED sont les plus adaptés aux pièces dans lesquelles l’éclairage fonctionne pendant de longues durées. Dans une pièce d’eau, telle que la salle de bains, assurez-vous de choisir des luminaires design TBTS, afin d’éviter tout incident.

Avant la pose

Comme toujours, on pense bien sûr à couper l’alimentation générale avant de poser les spots encastrables. Munissez-vous d’un détecteur de métaux, qui vous évitera de toucher un câble déjà présent dans le plafond. Il vous faudra aussi une scie cloche, un mètre et un crayon, un cutter, un tournevis d’électricien plat, ainsi qu’un câble électrique de section et un domino par spot encastrable.

Les étapes

Après avoir coupé le courant, repérez l’emplacement du spot encastrable. Percez le trou en utilisant une scie cloche de même diamètre que le spot. Passez le câble électrique à raccorder au spot dans le trou, puis utilisez un domino pour le raccorder à l’alimentation générale du plafond. Dénudez ensuite les fils électriques situés à l’autre extrémité du câble afin de les relier au bornier du spot encastrable. Terminez en vissant l’ampoule sur la douille du spot, et placez le spot encastrable dans son logement.