Comment diagnostiquer l’intolérance au lactose ?

Comment diagnostiquer intolérance au lactose, diagnostic lactose, intolérance au lactose

Ballonnements, gargouillements, diarrhées, flatulences, nausées, douleurs abdominales voire même sujet aux vomissements. Beaucoup d’individus ressentent très régulièrement ce genre de symptômes. La plupart ne se préoccupent pas de la raison et continuent de vivre ainsi. Il s’agit pourtant de symptômes liés à une intolérance au lactose. A l’heure actuelle une intolérance ne peut pas être diagnostiquée à l’aide d’une prise de sang ou encore par des tests de selles.

 

digestion-lactose

Cependant il existe plusieurs tests permettant de diagnostiquer une telle intolérance.

Suivre un régime au lactose pendant une période continue (généralement au moins deux semaines). Il s’agit d’une méthode qui peut s’avérer certes contraignante à cause de deux points : la modification des habitudes alimentaires + une vigilance accrue concernant la composition des plats cuisinés ou non cuisinés. Le lactose est très présent dans l’alimentation courante.

Si les symptômes disparaissent il s’agit vraisemblablement d’une déficience en matière de lactase (enzyme pour digérer le lait). Consulter un médecin spécialisé pour en avoir la certitude est indispensable de façon à acter le diagnostic définitif. La solution sera d’envisager une alimentation pauvre en lactose voire sans lactose. Fromages sans lactose, yaourts sans lactose, fort heureusement, il est aisé de nos jours de s’alimenter sans lactose.

D’autres tests pratiqués en laboratoires sont également probants pour diagnostiquer une intolérance au lactose. Ou encore le test permettant la mesure du taux de glucose dans le sang après une absorption de la solution.

Pour savoir où se procurer des aliments sans lactose, rendez-vous sur : www.minusl.fr