Année de césure à l’étranger : quelles sont les modalités?

Découvrir de nouveaux horizons, construire son indépendance, forger de nouvelles expériences… Voilà ce qui motive bien des jeunes à partir pour une année de césure à l’étranger. Mais quelles sont les formalités à remplir ? Voici les points à vérifier.

La checklist des points à vérifier avant de partir à l’étranger

  • Visa, permis de séjour : Selon la durée et le but de votre séjour, un visa peut être nécessaire dans certains pays situés hors de l’Union européenne (UE). Visa de travail, visa d’études, PVT (programme Vacance-Travail)… Optez pour un visa adapté.
  • Papiers d’identité : En UE, votre carte d’identité suffit. Mais dans les autres pays du monde, vous devez posséder un passeport biométrique.
  • Vaccins : Des précautions sont nécessaires dans certaines régions du monde. La vaccination contre la fièvre jaune, le choléra ou la rage peut-être à prévoir : faites le point avec votre médecin.
  • Inscrivez-vous au registre des Français à l’étranger : effectuez gratuitement cette démarche en ligne en vous rendant sur le site du consulat français de votre pays d’accueil. Cette formalité vous aidera dans d’autres démarches : obtention d’un visa, permis de travail, perte de passeport, etc.
  • Signalez votre changement d’adresse à votre banque et aux institutions publiques françaises.

L’assurance expatrié, votre protection sociale à l’étranger

L’un des points les plus importants lors de la préparation de votre année de césure à l’étranger est celui de la protection sociale. En effet, dans certains pays, les soins médicaux sont beaucoup plus chers qu’en France. Contractez une assurance pour les stages à l’étranger pour bénéficier d’une couverture en cas d’accident, de rapatriement ou de maladie. Pour cela, tournez-vous vers les compagnies d’assurances spécialisées qui proposent tous types d’assurance expatrié. Outre les frais de santé, la responsabilité civile ou l’assistance rapatriement, certains spécialistes offrent des garanties telles que l’assistance juridique, l’assurance bagages ou le soutien psychologique.